Devenir Growth en Startup : mes 4 étapes pour y arriver !


Pourquoi cette photo ? C’est à suivre dans l’article ! 😱

Voilà maintenant plusieurs mois que je vous raconte mon histoire, de mon dégoût des grands groupes, à mon rêve de bosser en Startup. Dernièrement, je vous ai partagé mon inquiétude quand je me suis rendu compte que je ne savais rien faire… jusqu’au jour où j’ai commencé à apprendre, grâce à une formation avancée au Marketing Digital.

Sans vraiment savoir où j’allais, je suis initialement partie du constat qu’internet me passionnait et que je voulais en faire mon métier, tout en travaillant dans ces innovantes jeunes entreprises qu’on appelle Startup. Puis j’ai lancé ce blog 🙂 !

Depuis que j’ai commencé à concrètement apprendre, je comprends mieux chaque jour le potentiel exponentiel d’internet, qu’on ne réalise pas forcément en simple utilisateur. Et ça, quitte à y passer le plus clair de mon temps libre. Je vous écris d’ailleurs aujourd’hui depuis l’île Maurice, lieu de résidence de mes parents depuis 2007 (j’y ai moi-même vécu 3 ans). Je m’y suis installée pour deux mois de transition.

Une période que je me suis offerte pour :

  • Continuer ma formation avancée au Marketing Digital
  • Travailler ce blog à fond : distribution, rédaction, optimisation & acquisition (d’ailleurs, de bonnes nouvelles arrivent très vite)
  • Faire le travail de préparation nécessaire à ma prochaine formation #LeWagon
  • Suivre un nouveau track de Koudetat on demand by TheFamily

Une sorte de période de vacances amélioré, où je prends plaisir chaque matin à me mettre sur mon ordi, comme je l’aurais fait en me mettant sur la plage avec un bon livre. Comme le disait Antonin (de Nouvelle Ecole) dans son interview, je fais ce que j’aime et je n’ai pas du tout l’impression de travailler.

 

C’est en discutant de ce plaisir d’apprendre que je réalise que j’ai eu mon déclic et que je sais maintenant ce qui me fait vibrer dans la vie : avoir un métier où j’apprends quotidiennement, en baignant dans l’innovation, la Tech & internet. “Ça existe ça ?”

Lors de mes échanges avec ces employés de Startups il y a quelques mois, une rencontre m’avait particulièrement marquée : celle de Jérémy Goillot, Growth chez Spendesk. Il me parle de son taff avec passion et je me reconnais dans cette soif d’apprendre et cette curiosité permanente.

Suite à cette rencontre, je me renseigne via des contacts LinkedIn en France et aux États-Unis, je lis des articles sur ces nouveaux métiers hybrides comme celui de “Growth”. Et c’est là que je me rends vite compte que c’est ce que je veux faire !

Bien partie avec ma première étape d’apprentissage (Marketing Digital), il va donc falloir “step up my game” : gagner en expertise et en technique.

“ Comment me former ? Parce qu’une fois de plus, je suis mal barrée et j’y connais rien ! ”

Je veux devenir Growth en Startup

Par Growth, comprenez ici le métier qui implique de tester différents canaux et implémenter des techniques innovantes pour faire décoller la croissance d’une Startup.

  • acquérir des utilisateurs,
  • avoir du feedback pour savoir ce qu’ils attendent du produit,
  • tester de nombreuses techniques pour faire en sorte que l’expérience soit toujours meilleure et ainsi s’assurer la fidélité …

Et tout autant d’autres missions qui se rattachent au métier de Growth, présent à tous les niveaux de l’entreprise : Marketing, Sales …

Un Growth peut-être spécialisé en Online Marketing et surtout travailler avec les Marketeurs mais peut également être spécialiste en Outbound Marketing, davantage apparenté aux Sales. Pour l’un où l’autre, à chaque entreprise sa stratégie de croissance !

Qualités nécessaires à un bon Growth : une soif d’apprendre, de la curiosité, être orienté data & résultats et enfin, être créatif pour itérer chaque jour de nouveaux tests.

Vous avez peut-être sûrement déjà entendu parler du terme Growth Hacker que je n’aime pas forcément employer. Utilisé à tort et à travers, je trouve qu’il a été trop vulgarisé jusqu’à en perdre son vrai sens.

Apprendre à coder, et pourquoi ?

Cette précision me semble importante ! Personnellement, je n’ai pas pour l’instant l’ambition de me lancer dans un métier de développeur. En revanche, je pense que dans des boîtes innovantes, tout le monde devrait apprendre à coder, notamment les profils hybrides comme les Growth & les Product Managers. Voici quelques raisons qui me poussent à penser ça :

  • Comment imaginer, adapter ou évaluer des features produit si on ne connaît pas les potentiels que nous offre le code ?
  • Pour échanger avec des équipes de développeurs, il est nécessaire de parler le même langage pour une meilleure compréhension et productivité
  • Parce que si la maîtrise de l’anglais est un pré-requis en 2017, je pense que le code est la prochaine langue universelle, à une ère où internet bouleverse notre société et nos industries.
  • Être autonome dans son travail c’est un vrai gain de temps. Plutôt que de demander à un Dev’ (souvent overbooké) de nous créer un petit robot pour automatiser un process, c’est quand même vraiment génial de pouvoir le faire sois-même, non ?
  • Dans l’hypothèse où vous voudrez un jour lancer votre activité, quelle liberté et quel gain de temps de savoir coder vous même votre premier prototype ou Minimum Viable Product.

Parce que grâce à ce blog, à mes recherches et aux nombreuses personnes que je rencontre, je baigne maintenant dans l’écosystème Startup et je sais à peu près par où commencer.

Etape 1 : Je suis le track “Growth Hacking” de Koudetat on-demand by TheFamily

Je vous ai déjà parlé de Koudetat et de son track “entreprendre”. Pour parfaire ma connaissance des enjeux qu’englobe le métier de “Growth”, je regarde l’intégralité des vidéos présentées par plusieurs membres de TheFamily dans le track “Growth Hacking”. On y parle de Landing Page, de Feedback, de Mindset et de tout autant de choses passionnantes dont je ne captais jusqu’alors pas vraiment les enjeux.

Etape 2 : J’apprends à coder avec Le Wagon Coding-Station

Le Wagon, c’est une école qui apprend aux entrepreneurs et aux profils créatifs, à devenir Full-Stack Développeur Junior. Ce programme intensif en 9 semaines a fait ses preuves et l’a hissé au rang de première école européenne. Avec un programme Full-Stack, les élèves du Wagon sont à la sortie capable de développer une Web application en Front-End (Design) et Back-End (partie invisible qui permet au site de fonctionner en back-office).

Pour s’inscrire au Wagon, il faut d’abord passer un petit entretien de sélection puis suivre le track débutant de Ruby sur Codec@demy. Ces deux étapes sont nécessaires pour être sûr que vous partez bien dans la bonne direction.

Pour ma part c’est fait, et j’ai la joie d’être une future élève du prochain Batch (=promo) du Wagon à Paris, qui commence le 16 octobre prochain. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions !

Plusieurs écoles existent et je m’étais appuyée sur les témoignages d’Alumnis du Wagon qui m’avaient transmis un retour d’expérience hyper-positif. J’ai commencé le travail préparatoire qu’on nous demande d’effectuer avant de commencer le Batch et pour l’instant je suis vraiment emballée. J’apprends trop de trucs tellement cool et qui me servent déjà pour le blog !

Etape 3 : J’expérimente mes nouveaux apprentissages sur ce blog

Dès que j’apprends de nouvelles choses qui peuvent servir pour développer le blog, je les mets en pratique. Ca améliore le projet et ça me permet d’expérimenter pleins de choses. C’est une chose d’apprendre, mais ça en est une autre de faire par soi-même ! Je trouve ça super challengeant, même si je passe souvent des heures à chercher avant d’arriver à mes fins !

Par exemple, une action assez simple : cette semaine, suite à un de mes cours LiveMentor, j’ai eu l’idée de mettre en place une Pop up pour promouvoir ma Newsletter. Lorsque vous vous connectez à mon blog, elle apparait automatiquement pour vous demander votre adresse mail. Parce que certains d’entre-vous prennent plaisir à lire cet article, mais oublierons peut-être l’existance de ce blog dans l’heure. Quoi de mieux donc, qu’une Newsletter pour vous faire part de mes nouvelles publication ? Dans un deuxième temps, ça me permet d’avoir une base d’inscrits assez grande pour pouvoir tester des formats de Newsletter différents et de tendre vers ce qui vous plait le plus. Elle est pas belle la vie ? 😉

Le métier de Growth vous donne envie ? Je vous conseille de trouver un side project pour expérimenter. L’avantage du Wagon c’est que durant les 3 dernières semaines, on développe en groupe une Web App : ça peut tout à faire être votre futur Side-Project.

Plus généralement, pour bosser en Startup et accentuer vos hard skills, rien de mieux qu’un side project, comme l’a fait Manon (SEO Junior) avec son blog.

Etape 4 : À la conquête des États-Unis !

PARDON ?!

Oui, oui, oui ! C’est officiel, je pars fin décembre, juste après Le Wagon, pour un voyage d’un mois et demi en immersion totale au pays de l’innovation ! Une incroyable expérience que je vais partager avec Alexis, Product Manager & Alumni du Wagon ! Au programme : networking, conférences et afterwork avec les talents et les plus grands noms de l’écosystème Startup de la Silicon Valley. Je vais prendre une belle claque d’inspiration et peut-être voir des opportunités qui en découlent … Quoi qu’il en soit vous saurez tout !

D’ailleurs, si vous connaissez des personnes à San Francisco et que vous trouvez ce projet cool, je serai trop contente que vous me mettiez en contact avec eux !

Alors voilà, vous connaissez tout de ma stratégie pour devenir Growth. Retenez tout de même que c’est un projet sur lequel il faut miser sur le temps !

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à échanger avec moi.

D’autres articles assez accessibles qui m’avaient bien éclairé à l’époque où je voulais comprendre ce nouveau métier : Le métier de Growth Hacker; Profil Growth Hacker, le Saint-Graal des Startups; #ETUDE : Product owner, growth hacker, country manager…

À venir dans les prochains articles : des présentations de différents métiers en Startup. Alors peut-être que vous aussi vous trouverez le vôtre 🙂 !


🚀 Et vous, quel métier de Startup vous fait rêver ?

Vous êtes vous déjà auto-censuré parce que vous pensez ne pas avoir les compétences ?

Racontez moi votre histoire en commentaire ou écrivez-moi !


J’espère que cet article vous a plus ! Pour en savoir plus, mon histoire, à la conquête des Startups ! ⬇️

Comment j’ai été dégoutée des grands groupes !

I have a dream … travailler en Startup !

Mes 5 premières actions pour rentrer dans l’écosystème Startup.

Bientôt diplômée d’école de commerce, je réalise que je ne sais finalement rien faire …

Mon avis sur Livementor, l’école nouvelle génération, et sa formation Marketing Digital​ Avancée

Interview d’Antonin, podcasteur de Nouvelle École : Travail et passion, un nouveau modèle de réussite ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *